F.A.Q.

Vous avez des questions ? Nous avons les réponses !

Quelle est la différence entre kW et kWh ?
- Le kW est une unité de puissance qui mesure la capacité d’une pompe à chaleur à délivrer ou consommer une quantité de chaleur par unité de temps.
Par exemple : Une pompe à chaleur A7M va fournir 6.58 kW de chauffage à 7°C extérieur et 35°C de départ chauffage
- Le kWh est une unité d’énergie qui mesure la consommation d’une pompe à chaleur : 1 kWh correspond à l’énergie consommée par une machine de puissance de 1 kW pendant une durée d’une heure.
Par exemple : Une pompe à chaleur A7M va consommer 6.58 kW x 1 h = 6.58 kWh si elle tourne à un régime constant pendant 1 heure (7°C extérieur et 35°C de départ chauffage)
Faut il entretenir sa pompe à chaleur ?
Le décret n°2007-737 du 07/05/2007 codifié dans les articles R543-75 à R543-123 du code de l´Environnement impose un contrôle annuel d’étanchéité pour les pompes à chaleur contenant une charge en fluides frigorigènes supérieure à 2kg.
Qu’est ce qui est compris dans le contrat d’entretien ?
Le contrat est conclu pour une durée de 1 an avec la société Otec et comprend :
- Une visite annuelle de contrôle de la pompe à chaleur,
- Un service astreinte dédiée les week-end et jours fériés,
- Un tarif réduit sur les pièces en cas d’intervention

En quoi consiste la visite annuelle ?
Un contrat d’entretien comprend la vérification de la pompe à chaleur au niveau électrique, frigorifique et hydraulique. Concrètement il s’agit de :
- vérifier le tableau électrique (composants, serrage des borniers …),
- réaliser une mise à jour du programme de régulation,
- vérifier l’étanchéité du circuit frigorifique et hydraulique,
- vérifier le fonctionnement des modules hydrauliques,
- nettoyer les pièces susceptibles de s’encrasser (filtres, échangeurs …),
- vérifier le fonctionnement optimal de la pompes à chaleur.
Quels sont les avantages des pompes à chaleurs air/eau en split ?
Pour notre gamme de pompes à chaleur aérothermique nous avons fait le choix de machines dites « spit » c’est-à-dire avec une unité intérieure comprenant le(s) compresseur(s), le condenseur et la partie de commande et une unité extérieure comprenant l’évaporateur et le détendeur. Ce choix a été motivé par la volonté de garder la plus grande partie des composants à l’intérieur de l’habitation pour garantir leur longévité tout en cherchant à optimiser l’échange de chaleur avec l’air extérieur. Effectivement les pompes à chaleur en monobloc extérieur soumettent l’intégralité de leur composant à de fortes variations de température et les monoblocs intérieur n’ont pas un échange de chaleur optimal avec l’air extérieur et présentent un risque de recyclage de l’air extrait.

Plus de questions ?

Si vous avez d’autres questions d’ordre général sur les systèmes de chauffage ou sur le fonctionnement de nos pompes à chaleur, vous pouvez nous envoyer votre message ici :
Contactez-nous